[./index.html]
[./l27osteopathie.html]
[./pourquoi_consulter.html]
[./la_consultation.html]
[./mon_cursus.html]
[./honoraires.html]
[./legislation.html]
[./questions_reponses.html]
[./plan_d27acces.html]
[./liens.html]
[./champs_d27application.html]
[./nourrisson.html]
[./enfant.html]
[./femme_enceinte.html]
[./senior.html]
[./sportif.html]
[./la_consultation.html]
[./mon_cursus.html]
[./honoraires.html]
[./legislation.html]
[./questions_reponses.html]
[./plan_d27acces.html]
[./liens.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
La consultation
Déroulement d'une séance :

          La consultation commence par l'anamnèse : c'est un "interrogatoire" qui permet à l'ostéopathe de lister les traumatismes aussi bien physiques que psychiques subis par son patient. Cela lui permet d'avoir une première vision du fonctionnement et de l'organisation du corps de son patient avant même l'examen palpatoire. Cet entretien s'accompagne de l'examen des bilans radiologiques ou biologiques. Après cette discussion, l'ostéopathe peut poser un diagnostic d'exclusion qui peut lui permettre de réorienter son patient si la pathologie présentée n'est pas de son ressort.

          La consultation se poursuit par l'examen physique pendant lequel l'ostéopathe utilise une batterie de tests palpatoires spécifiques lui permettant de trouver les restrictions de mobilités au niveau articulaire, musculaire ou viscéral et ainsi de poser son diagnostic ostéopathique en vue du traitement.   
Techniques de traitement :

          L'étape suivante est le traitement des zones en perte de mobilité. Le geste ostéopathique est doux et indolore. L'ostéopathe va piocher dans son arsenal thérapeutique en choisissant parmi les techniques suivantes :

Techniques fonctionnelles : techniques douces qui vont dans le sens du relâchement des tissus de la région à traiter. Elles peuvent s'appliquer dans tous les cas.

Techniques structurelles : techniques de faible amplitude et de haute vélocité respectant les limites physiologiques du patient. Elle ne peuvent pas être pratiquées chez le nourisson et chez les patients présentant  des contre-indications absolues ou relatives. (maladies systémiques, fragilité locale, chirurgicale...)

Techniques myotensives : techniques de positionnement utilisant le "contracter-relâcher". Elles demandent une participation active du patient.

  
Durée du traitement :

La durée d'une consultation peut varier entre 45 minutes et 1 heure.
Le traitement peut s'étaler sur 1 à 5 séances en fonction des symptômes présentés.

  
              
                     Nicolas GIOVANNA Ostéopathe D.O.
2, rue Comte de Sinard 26250 LIVRON-SUR-DRÔME - Tél : 04 75 85 25 03 - Port : 06 51 76 06 96
14, ancienne route de Chabeuil 26760 BEAUMONT-LES-VALENCE - Port : 06 32 46 13 73